Les qualités particulières de la lignée yogique Shangpa

Mis à part que la lignée Shangpa est une des huit lignées de pratique de la tradition tibétaine et qu’elle eut des détenteurs de différentes lignées, elle est unique par son origine avec deux femmes extraordinaires qui attinrent le parfait éveil : Niguma et Sukhasiddhi.
L’érudit-accompli Khyungpo Naljor était également extraordinaire, bien que moins célèbre que ses contemporains Nâropa, Marpa et Milarépa. Jamgön Kongtrül le considérait comme un des plus grands yogis ayant existé au Tibet. Il écrit à son sujet dans l’Histoire Impartiale des Sources des Enseignements (tib : ris med chos ‘byung) :
« Ses accomplissements sont inégalés, si ce n’est par les maîtres indiens Luyipa, Krishnacharya et Ghandapa. Au Tibet, il apparaît que, parmi les vingt-cinq disciples pendant la première vague et parmi les maîtres de la deuxième vague, aucun ne peut rivaliser son érudition, sa réalisation spirituelle, ses pouvoirs miraculeux et son activité spirituelle. »

La lignée Shangpa est considérée comme exceptionnelle pour la profondeur de ses enseignements et la réalisation spirituelle de ses maîtres. D’ailleurs Dilgo Khyentsé Rinpoché rendit hommage à la lignée Shangpa dans Le Tambour Secret des Dieux Accomplissant Spontanément Tous Desseins (tib : dpal ldan shangs pa bka’ brgyud bstan pa rgyas pa’i smon lam don kun lhun grub lha yi rnga gsang zhes bya ba bzhugs so) :
« Dans vos extraordinaires connaissance, amour et puissance, entendez-moi!
L’enseignement du Bouddha est la source de tout bien temporaire et ultime dans le samsâra et le nirvâna
Et son cœur, parmi la transmission scripturaire et de la réalisation, sont les huit chariots des lignées de la pratique,
Incroyable merveille parmi eux tous, suréminent par rapport aux nombreux enseignements pourtant extraordinaires
Est l’enseignement des glorieux Shangpa, puisse-t-il s’étendre !
»

Jetsün Târanâtha écrit au XVIIe siècle :
« Bien que la lignée Shangpa ait été disséminée dans d’innombrables autres lignées, grâce au sceau adamantin constitué par le mot des dâkinîs, il n’y eut jamais de divergence entre les mots et leur sens. Non souillée par des impuretés provenant de la production ordinaire de concept, la lignée Shangpa se trouve au sommet de toutes les lignées de pratique. »

Dans l’Encyclopédie des Sciences Traditionnelles (tib : shes bya kun khyab mdzod), Jamgön Kongtrül Lodrö Thayé écrit :
« Cette lignée d’instruction est dotée de trois qualités uniques qui la rendent supérieure à n’importe quelle autre :

  • Les détenteurs de la lignée ont toujours été des personnes exceptionnelles. La succession de maîtres de la lignée se compose exclusivement de bodhisattvas dans leur dernière vie . Cette lignée n’a jamais été interrompue par la présence d’êtres ordinaires.
  • Les instructions de méditation sont elles-mêmes extraordinaires. Leur sens n’est pas trompeur et les mots sont inaltérés. Les mots vajra des vers scellés par les dâkinîs n’ont jamais été souillés par des compositions ou embellissements provenant de l’imagination de personnes ordinaires
  • Son influence spirituelle est particulièrement exceptionnelle. Encore aujourd’hui, dans une ère de dégénérescence, cette influence est telle que le fruit de l’accomplissement mûrit chez les personnes diligentes et gardent leurs samayas. »

Parce qu’ainsi elle conserva un statut relativement intime, voire « secret », la lignée Shangpa a pu préserver, jusqu’à nos jours, toute sa pureté, son pouvoir et son influence spirituelle.

Auteur: 
puntso
Date de publication: 
Vendredi 2 Mai 2014 - 16:45
Catégorie: 
Accès contenu: