Introduction générale

La tradition d'étude et de pratique Shangpa porte sur les sutras et les tantras et sa diffusion dépasse largement le cadre d'une école spécifique. Comme l'exprime Jamgön Kongtrül, les activités d'écoute, de réflexion et de méditation de ceux qui suivent Khyungpo, le roi des yogi, sont inconcevables et se sont largement diffusées.

La tradition Shangpa n'a d'ailleurs jamais été résumée en une seule transmission avec sa cohérence propre ni en une seule institution qui en serait la dépositaire, et il en est ainsi du vivant même de Khyungpo Naljor, ce qui faisait dire, toujours à Kongtrül Rinpoché : « Si une présentation synthétique comprenant tous les aspects de cette tradition n'existait pas même à ses origines, quel serait le sens de la faire aujourd'hui ».

Cependant, si pour des raisons didactiques on souhaite en faire une présentation synthétique, il est possible de la considérer à partir de trois approches progressives de la voie portant sur : l'exposition, le débat et la pratique.

Les deux premiers éléments ont infusé de nombreuses écoles et lignées, dont particulièrement l'école Jonangpa. Malheureusement, l'histoire chaotique de cette école nécessiterait aujourd'hui un travail de recherche difficile pour identifier dans ses corpus d'exposition et de débat ce qui peut être identifié comme remontant à Khyungpo Naljor lui-même.

L'approche progressive de la pratique méditative est par contre restée célèbre et comprend cinq grands cycles : de Niguma, de Sukhasiddhi, de Dorjé Denpa - nom tibétain d'Abhayâ ou encore Vajrâsanapa, de Maitrîpa et de Râhula.

Auteur: 
puntso
Date de publication: 
Samedi 3 Mai 2014 - 12:00
Catégorie: 
Accès contenu: